[breadcrumb]

Un peu d'Histoire ...

L’Histoire et la Légende …

Au milieu du 9e siècle, en l’an 857, Salomon, comte de Rennes, devient roi de Bretagne. Il offre un refuge aux moines bénédictins chassés de leur abbaye de Redon par les Normands.
Le roi leur fait  édifier un nouveau  monastère, près d’une de ses résidences, à l’emplacement actuel de l’église du bourg  de Maxent.

Le Domaine des Hayes est tout entier situé sur cette terre d’histoire. D’après la légende, la demeure royale se situait à l’emplacement de la ferme du Prélouais, placée à l’entrée du Domaine, coté bourg, en face de la conciergerie.

Ce que l’on désigne aujourd’hui par  le ‘Château des Hayes’ est un ensemble de constructions du 19e siècle.

Deux siècles plus tôt, vers 1630, commençait l’occupation des lieux par les Gentil, qui y établirent leur étude de notaire. D’abord qualifiée de ‘maison des Hayes’ la propriété prend de l’importance.

En 1722, au moment de son rachat par le chevalier marc-gabriel de Lys, comte de Beaucé, on y trouve le logis principal avec perron au devant, métairie, colombier et vivier.
En 1727, le propriétaire y ajoute une chapelle privée dans laquelle le mariage d’une demoiselle de Lys en 1744 est célébré. Gabriel-Gaspard de Lys fils du précédent et son héritier, décède au château en 1803.

La famille de Poulpiquet du Halgouet qui succède aux de Lys est très présente aux Hayes pendant tout le 19e siècle. C’est elle qui va redessiner l’ensemble pour lui donner son caractère domanial.

Lors de la première guerre mondiale, le château fut habité par un état-major américain. Aucun dommage ne fut à déplorer, hormis le fait que les soldats, en quittant les lieux, mirent toutes les clés (portes, armoires, tiroirs, …) dans une même boite. Le propriétaire de l’époque passa des heures à remettre les clés dans leurs serrures respectives.

En 1941, ce fut un état-major allemand qui occupa le château. Environ 150 chars furent dissimulés, par vagues successives, dans les bois autour du château. Cette période fut marquée par la dégradation du château et la disparition d’une grande partie de son mobilier.

Après ce rapide rappel historique, partez à la découverte du Domaine des Hayes. Remarquez le soin apporté par chaque propriétaire, à chacune des constructions de cet ensemble patrimonial.

Rien ici n’est écrasant ou ostentatoire mais, au contraire, porte le bon goût de la sérénité et de l’harmonie.

Prenez le temps d’apprécier cet espace de détente, mélange d’intimité et de liberté.

Rapide historique écrit sous le contrôle de Mr Jacques Guillemot